L’importance de la pêche durable pour préserver la santé de nos océans

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Pêcher de manière durable n’est pas une option, c’est notre devoir ! Nous vous expliquons tout sur la façon dont nous pouvons préserver nos océans.

Saviez-vous que, d’après les Nations unies, plus de 3 000 millions de personnes dépendent des océans pour obtenir leur source principale de protéines ? Et que la pêche marine emploie directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes ?

La mer est la principale source de vie de notre planète, mais ses ressources ne sont pas illimitées. Les pratiques de pêche peuvent endommager la biodiversité marine. La disparition des espèces représente non seulement une tragédie pour l’écosystème marin, mais met également en danger le mode de vie de millions de personnes qui subsistent grâce à la richesse de nos océans. La solution : la pêche durable. Nous vous expliquons ses 7 caractéristiques principales.

Quand peut-on considérer qu’une méthode de pêche est durable ?

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a souligné l’importance d’utiliser des méthodes de pêche durable, qui offrent des avantages sociaux, économiques et environnementaux, fondées sur le code de conduite pour une pêche responsable de la FAO. Voici quelques-unes des principales mesures du code de conduite :

  1. Éviter la constitution d’une capacité de pêche excédentaire et assurer que l’exploitation des stocks reste économiquement viable.
  2. Les conditions économiques dans lesquelles opèrent les entreprises de pêche doivent favoriser une pêche responsable.
  3. Tenir compte des intérêts des pêcheurs, y compris de ceux qui pratiquent la pêche de subsistance, artisanale et aux petits métiers.
  4. Préserver la diversité biologique des habitats et des écosystèmes aquatiques et protéger les espèces menacées d’extinction.
  5. Faciliter la reconstitution des stocks épuisés ou, lorsqu’il y a lieu, intervenir pour les reconstituer.
  6. Évaluer et, le cas échéant, corriger les effets environnementaux préjudiciables aux ressources, résultant des activités humaines.
  7. Réduire au minimum la pollution, le gaspillage, les rejets, les captures par engins perdus ou abandonnés, les captures d’espèces non visées, poissons et autres espèces ainsi que les effets sur les espèces associées et dépendantes. Pour cela, des mesures sont appliquées, telles que le perfectionnement et l’utilisation d’engins et de techniques de pêche sélectifs, rentables et inoffensifs pour l’environnement.

La senne, un engin de pêche respectueux.

La pêche à la senne est une technique utilisée au large des côtes destinée à la capture de grands bancs de poissons. Un énorme filet pouvant mesurer plus d’un kilomètre de long encercle avec des canots des bancs de poissons et se referme par la partie inférieure pour attraper le poisson à l’intérieur du filet.
Cette technique de pêche permet de limiter le risque de pêcher des espèces indésirables. De plus, étant donné que cette pêche est réalisée au large des côtes, les filets n’endommagent pas les fonds marins ni l’habitat naturel des espèces marines.

Notre partenaire de pêche durable : Pesca Azteca.

La pêche à la senne est l’une des méthodes de pêche les plus responsables. Cependant, si des mesures appropriées ne sont pas prises, elle reste non durable.
Pesca Azteca est une entreprise de pêche mexicaine possédant la plus grande flotte thonière d’Amérique latine. Elle est spécialisée dans la pêche de thon jaune à la senne MSC et Dolphin Safe AIDCP. Ces deux labels ont une grande reconnaissance internationale du fait qu’ils sont un gage de rigueur. Par ailleurs, grâce à sa méthode de pêche durable, nous pouvons amener le poisson surgelé haut de gamme à tous les foyers.
Pesca Azteca acquiert le statut de durable grâce à son objectif : la recherche et la capture de thon mûr pour favoriser sa reproduction adéquate. De plus, lors de la pêche, des ressources sont affectées à la protection d’autres espèces qui pourraient rester coincées dans ses filets. Tous ses bateaux disposent d’une équipe de plongeurs spécialisés dans le sauvetage de tortues et de dauphins attrapés dans les filets. Pour garantir la transparence du processus, un superviseur indépendant est présent dans chaque navire pour s’assurer qu’aucun dauphin n’est blessé.